Le Président Faustin Archange Touadéra dépose une gerbe de fleurs sur le monument Barthélemy Boganda à Bangui

0
137

Bangui- Le Président de la République, Faustin Archange Touadéra a déposé, jeudi 29 mars 2018 à Bangui, une gerbe de fleurs sur le monument du Président Barthélemy Boganda à l’occasion de la commémoration du 59ème anniversaire de sa mort, en présence de tous les corps constitués de l’Etat et des notables du 2ème arrondissement de Bangui.

Arrivé à 8h sur les lieux de la cérémonie, le chef de l’Etat a été accueilli par le maire et les deux députés du 2ème arrondissement et s’est recueilli en silence au pied du monument, après y avoir déposé une gerbe de fleurs.

Le Médiateur de la République, Jacques Mbosso, a indiqué que le geste fait par le président de la République, en déposant la gerbe de fleurs sur le monument Président Barthélemy Boganda, est pour lui un devoir national qu’il a accompli au nom du peuple centrafricain.

« Le Président Barthélemy Boganda a donné sa vie pour son pays, la République Centrafricaine, et c’est un personnage qu’aucun Centrafricain ne doit oublier », a-t-il expliqué.

Rappelons qu’au cimetière de Ndrès, dans le 7ème arrondissement de Bangui, c’est le maire, Joseph Tagbalet, qui a déposé une gerbe de fleurs sur le tombeau de Prosper Kangala, en présence de sa famille. Maire de la ville de Berbérati, Prosper Kangala est décédé le 29 mars 1959 à l’âge de 31ans, suite au crash de l’avion du premier président de la République Centrafricaine.

Premier prêtre centrafricain, devenu député à l’Assemblée nationale française puis président de la République Centrafricaine, dont il réclamait l’indépendance, l’Abbé Barthélemy Boganda est officiellement mort le 29 mars 1959 suite au crash de l’avion qui le ramenait de Berbérati (600 km à l’ouest de Bangui), où il venait d’implanter le drapeau de la jeune République Centrafricaine, alors colonie française.

Il convient de signaler que le monument Barthélemy Boganda a été réhabilité par une société chinoise pour un montant de 50 millions de francs CFA.

François Biongo

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here