Au moins deux morts dans l’attaque d’une ferme du président Kabila à Beni

0
22

« Un assaillant et un militaire sont morts lors de cette attaque et un milicien a été capturé », indique M. Kambale.

Le porte-parole de l’armée sur place confirme l’attaque mais refuse de donner un bilan à ce stade.

« Il y a un travail qui se fait car il y a eu des arrestations. Je ne peux donc pas donner un bilan à ce point,  » affirme le capitaine Mak Hazukay des Forces armées de la RDC (FARDC).

Les deux sources confirment que les assaillants sont des membres d’une milice Maï Maï active dans la zone.

>> Lire aussi : Une résidence de Kabila incendiée dans l’est et un policier tué

« On ne peut pas dire que c’est la ferme du président qui a été attaquée mais c’est plutôt une position des FARDC qui se trouve dans le camp où se situe la ferme qui a été la cible « , explique le capitaine Hazukay.

Les biens du président Kabila sont depuis quelque temps l’objet d’attaques et de destructions.

Une résidence de M. Kabila a été incendiée le jour de la Noël à Musienene, à 70 km de Beni (à Lubero) et l’attaque a également été attribuée au même groupe.

Une autre résidence du président a aussi été attaquée en Ituri, plus au Nord.

Les miliciens Maï-Maï, constituant des groupuscules d’autodéfense autres fois alliées au gouvernement, exigent depuis un temps des élections auxquelles le président Kabila ne participera pas.

La RDC est en crise pour la non-tenue des élections plusieurs fois reportées depuis 2016.

La Constitution interdit à M. Kabila, au pouvoir depuis 2001, de se représenter pour avoir fait plus de deux mandats à la tête du pays.

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a reporté les élections pour le 23 décembre 2018.

Source : VOAAfrique

VOAAfrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here