Centrafrique : une série de deux accidents mortels impliquant des motos sur la route de Mbaïki a fait plusieurs victimes

0
51

Ce samedi 24 mars sur la route de Mbaïki à une dizaine de kilomètres de Bangui, deux accidents graves de circulation impliquant d’une part deux motos et un pousseur, suivi d’un piéton, ont causé la mort d’une personne et 4 cas de blessures graves.

Selon nos informations, le premier cas d’accident dans lequel CNC a pu se rendre sur place s’est produit non loin de la barrière de la gendarmerie de PK9, lorsqu’un monsieur, nommé Lema, d’une soixante – dix ans environ et responsable de l’église baptiste de Kpalongo, marchait tranquillement à pied aux abords de la route pour se rendre à la place mortuaire d’un fidèle de son église, a été happé mortellement par une moto dame conduite par un jeune d’environ 19 ans dénommé Kaka complètement ivre.

Pour l’heure, le corps de monsieur Lema se trouve à la morgue de l’hôpital communautaire à Bangui, tandis que le pilote de la moto, quant à lui, est évacué toujours à l’hôpital communautaire pour des soins d’urgence.

Entre temps, un autre accident de la circulation impliquant aussi une moto avec trois passagers à bord et un pousseur avec son pousse-pousse (véhicule de deux roues à force humaines servant généralement à transporter des marchandises) s’est produit quelques minutes plus tard vers 18 heures locales après le premier accident.

Selon nos informations, le pousseur, qui transportait de bois de chauffe, fatigué, s’est garé au coin de la route pour se reposer, laissant du coup son pousse-pousse sur la route, lorsque le pilote de la moto, aussi ivre, le percute violemment.

Transportées à l’hôpital en urgence, les trois personnes sur la moto sont dans un état critique. D’ailleurs, selon nos informations, elles ont perdu chacune leurs deux jambes.

Quant au pousseur, par peur, il est introuvable pour le moment, mais son pousse-pousse et la moto accidentée sont actuellement bloqués au poste de la gendarmerie territoriale de PK9 vers Bimbo.

Rappelons que chaque week-end sur la route de Mbaïki, les cas d’accident de circulation impliquant des motos et des véhicules sont récurrents.

En tout cas, pour la sécurité de tous, CNC vous recommande de la prudence sur les routes.

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here