Sécurité et sûreté aéroportuaires : bientôt une salle polyvalente pour la formation des forces de défense et de sécurité centrafricaines

0
35

Un peu plus de 50 ans après la mise en service de l’aéroport international de Bangui M’poko, les infrastructures ne sont plus adaptées aux exigences, normes et pratiques recommandées par l’organisation de l’aviation civile internationale (OACI) en matière de sûreté et de sécurité. Parmi les défis à relever, figure le renforcement des capacités des personnels en uniforme opérant dans le périmètre aéroportuaire.

C’est pour remporter ce challenge qu’un centre de formation, le premier du genre en République centrafricaine, sera construit en faveur des policiers, gendarmes, douaniers et forces armées. La cérémonie de pose de la première pierre de l’édifice s’est tenue ce vendredi 23 mars 2018, en présence du ministre des transports, Theodore Jousso, du commissaire de la composante police de la MINUSCA, le général de brigade Roland Zamora, les autorités aéroportuaires centrafricaines et les officiers de police de la Mission en colocation au commissariat de l’aéroport.

« Les différentes évaluations conduites par l’OACI ainsi que par nos partenaires de l’aviation civile centrafricaine avaient mis en évidence des lacunes graves dans nos systèmes de gestion de la sécurité et de la sûreté. Aujourd’hui nous sommes confrontés à ce défi qui nous interpelle tous, c’est-à-dire, mettre à niveau notre système de gestion de la sécurité et de la sûreté conformes aux exigences de l’annexe 17 de la convention de Chicago relative à l’aviation civile internationale », a indiqué le ministre des transports, qui représentait le gouvernement.

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here