L’Observatoire des Média en Centrafrique articule le rapport de janvier 2018 autour de l’implication des média dans le processus judiciaire

0
26

Bangui – L’Observatoire des Média en Centrafrique (OMCA) a présenté, au cours d’une table ronde avec les média mercredi 21 mars 2018 à Bangui, le rapport de monitoring pour le mois de janvier 2018, axé sur l’implication des média dans le processus judiciaire en Centrafrique, le cas de la session criminelle 2018.

L’intérêt de cette table ronde organisée par l’Observatoire des Média en Centrafrique est de mettre en évidence certains manquements enregistrés dans certains journaux et aussi d’évaluer ce que font d’autres organes de presse pour une période donnée.

L’un des observateurs analystes, Lionel Zoumiri, a indiqué que le service de monitoring de l’OMCA a constaté que seuls les média audio ont couvert la session criminelle 2018, notamment la Radio Centrafrique, la Radio Ndèkè Luka et la Radio Maria, la Télévision centrafricaine et la Vision 4. Tandis que la Radio Notre Dame et la Radio la Voix de l’Evangile ont traité partiellement les informations relatives à la session criminelle 2018.

Selon lui, le service de monitoring de l’OMCA s’est réjoui de la qualité du travail accompli par les média audio, et qui n’a enregistré aucun dérapage au cours de cette session criminelle 2018.

Il a fait savoir que la presse écrite dans l’ensemble n’a accordé aucune importance à la diffusion ni à la publication des informations concernant la session criminelle 2018.

L’analyste Lionel Zoumiri a souligné que « la justice est l’un des défis de l’heure que les média doivent relever en s’impliquant davantage dans ce processus afin d’informer la population pour un retour de la paix en République Centrafricaine ».

Il convient de signaler que l’Observatoire des Média en Centrafrique est à sa 12ème table ronde avec les média depuis janvier 2017, date de démarrage de cet exercice soutenu par l’ONG américaine Internews.

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here