Centrafrique : Un prêtre catholique blessé dans une attaque contre la ville de Seko, au centre du pays

0
141

BANGUI, 22 mars 2018 (RJDH)—Le curé de la paroisse catholique de Séko, l’abbé Bienvenu Assindeko, a été blessé ce matin lors d’une attaque perpétrée par un groupe armé non encore identifié. L’information est confirmée par plusieurs sources concordantes, jointes par le RJDH.

L’abbé Bienvenu Assindeko, aurait été blessé par balle lors de l’attaque de la ville de Séko. Difficile pour l’heure d’avoir des précisions sur les circonstances, « nous avons des informations qui font état de l’attaque de la ville de Séko, attaque pendant laquelle le curé a été blessé », confirme l’abbé Firmin Gbagoua, Vicaire Général du diocèse de Bambari, contacté par le RJDH. Il annonce que des dispositions sont en train d’être prises pour faire sortir le prêtre, « nous savons qu’il est blessé mais des discussions avec la Minusca sont en cours pour que ces forces puissent le faire sortir de Séko afin qu’il subisse les premiers soins surtout que pour l’instant on n’a aucune idée sur son état réel », explique l’abbé Firmin Gbagoua.

Des coups de feu seraient encore entendus dans la ville au moment où le RJDH met sous presse, « nous avons appris que l’attaque est toujours en cours et que tout est confus puisqu’on ne connait ni l’identité ni les revendications de ceux qui sont à l’origine de cette attaque », confie une source humanitaire, proche du bureau de Ocha à Bambari.  

Depuis quelques semaines, des informations font état de la présence de plusieurs groupes armés proches de la Séléka, dans les environs de Bambari. Les casques bleus ont dû, stopper un convoi de ces hommes armés qui s’ébranlait sur la ville. Bambari, zone de dimant, bastion de la Séléka entre 2014 et 2016, a retrouvé un semblant de calme depuis le retrait le 21 février 2017 de Ali Daras, chef militaire de l’UPC, une des branches de la Séléka. Mais depuis un mois, les groupes armés UPC et FPRC ne cachent pas leur intention de reprendre cette ville stratégique du centre de la République Centrafricaine./

Source : RDJH

RDJH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here