Centrafrique : Le curé de la paroisse Saint François Xavier d’Ippy plaide pour une assistance sanitaire aux déplacés

0
49

Ippy — Le père curé de la paroisse Saint François Xavier d’Ippy a déploré les conditions sanitaires des déplacés d’Ippy et regrette les cas d’insécurité aggravée dans la région. Il appelle par ailleurs le gouvernement à l’aide et les humanitaires de doter le centre de santé du site aux médicaments. Un appel lancé ce mercredi 21 Mars 2018.

L’appel du père curé de la paroisse Saint François Xavier d’Ippy intervient après que plusieurs personnes malades qui cherchaient à se rendre à l’hôpital d’Ippy pour des soins ont été tuées par des hommes armés opèrant dans la localité.

« Les déplacés internes vivent dans des conditions déplorables, nous n’avons pas assez de médicaments à la pharmacie de la Caritas qui se trouve sur le site de l’église catholique pour nous permettre de venir en aide à tous les déplacés malades. Nous avons remonté l’information aux ONG qui appui l’hôpital d’Ippy qui se trouve au centre ville, mais c’est difficile pour ces déplacés de se rendre à l’hôpital pour se faire soigner. Beaucoup ont été tués par des hommes armés en se rendant à l’hôpital », a expliqué au RJDH Roger Stanislas Djamawa, père curé d’Ippy.

Le prélat a rappelé la proposition faite aux ONG afin de sauver la vie des personnes déplacées, « nous avons proposé aux ONG d’installer une clinique sur le site pouvant permettre aux déplacés de se faire soigner sur place, car pour se rendre à l’hôpital c’est vraiment risqué pour leurs vies. Cette demande est restée lettre morte », a-t-il déploré.

Entre six à huit mille déplacés vivent sur le site des déplacés et sont exposés à des maladies telles que le palu, la fièvre typhoïde et autres. Outre ces cas, l’insécurité décrié a de l’impacte sur la production agricole exposant ainsi les déplacés à une crise alimentaire si rien n’est fait. Beaucoup sont ceux qui estiment que la crise que traverse Ippy est une crise oubliée.

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here