Le Président Touadéra lance la construction d’infrastructures urbaines à Bangui

0
81

Bangui – Le président de la République, Faustin-Archange Touadéra, a présidé, lundi 19 mars 2018, à Bangui, la pose de la première pierre de projets de construction et de réhabilitation d’infrastructures urbaines dans les 3ème et 5ème arrondissements de Bangui inscrits dans le cadre du ‘Projet de Reconstruction Economique et Sociale en milieu Urbain (PRESU).

L’objectif de ces projets est de favoriser la reconstruction économique des ménages selon l’approche THIMO et permettre le retour de l’action publique par l’amélioration de l’environnement social et urbain.

S’adressant au public dans les 3ème et 5ème arrondissements de Bangui, Le Président Touadéra a exhorté les habitants à veiller à la mise en œuvre des projets et à en préserver les produits finis contre le vandalisme.

Le Ministre de l’Economie, du plan et de la coopération, Félix Moloua, a indiqué que les réalisations concerneront des infrastructures sanitaires, le centre de santé de Mamadou Mbaïki situé au Kilomètre 5, des infrastructures scolaires, le Lycée de Miskine dans le 5ème arrondissement de Bangui, l’école Yakité dans le 3ème arrondissement de Bangui. Cette même partie de la ville de Bangui verra l’une de ses rues, l’avenue Idriss Déby Itno, bitumée.

A côté de ces grandes réalisations seront développés des programmes dits structurants. Il s’agit des travaux de drainage pour éviter dans le 3ème arrondissement de Bangui les inondations ainsi qu’une attention accordée à l’éclairage public dans le même secteur.

A Miskine, en plus de la construction des salles de classe à 3 niveaux, toutes les aires de jeu, football, basketball, handball, volley-ball, terrain de course, seront reconstruites. Il en sera de même pour la Maison de la femme et le marché du secteur dont les équipements marchands seront améliorés.

Félix Moloua a indiqué que ces réalisations se feront en priorité avec les jeunes des 3ème et 5ème arrondissements de Bangui.

La cheffe de la délégation de l’Union Européenne en Centrafrique, Samuela Isopi, a fait savoir que depuis le lancement du projet Békou, dont la contribution est importante dans la réalisation des projets en cours, quelque 210 millions de francs CFA ont été mobilisés et que la moitié de ce financement est injectée dans des projets à Bangui.

Le représentant de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC), Marcel Ondelé, a pris l’engagement, au nom de l’institution qu’il représente, d’être du côté des autorités centrafricaines en vue de faire face aux nombreux défis de la reconstruction.

Il a salué le partenariat BDEAC/Union européenne et Agence française de développement (AFD) qui se sont serré les coudes pour financer ce projet.

Lundi 19 Mars 2018
Alain-Patrick Mamadou / ACAP

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here