Centrafrique : ultimatum des anti-balakas de bria à la Minusca, 72h pour libérer leur général Ramazani

0
108

Deux jours après l’arrestation du général Ramazani et son transfèrement sur Bangui, ses éléments anti-balaka de Bria, en colère, lance un ultimatum de 3 jours à la Minusca pour le ramener sain et sauf dans sa localité.

Arrêté le vendredi 16 mars dernier dans la localité de Bria, préfecture de la Haute-Kotto, dans une opération matinale des forces de maintien de la paix de la Minusca dans la région, le sieur Jean – Francis Diandi alias Ramazani, un général puissant des anti-balakas de la région impliqué dans des nombreux actes criminels supposés,est déjà transféré sur Bangui, selon ses hommes contactés par CNC.

En conséquence, ces derniers lancent un ultimatum de 72 heures à la mission multidimensionnelle des Nations unies pour la stabilisation en République centrafricaine (Minusca), auteur de son arrestation, de le libérer. Au cas contraire et passé ce délai, ils réserveront le droit d’attaquer tous les dispositifs de la Minusca dans la région, peut être au delà s’ils le pourront.

Du côté de la mission de l’ONU dans le pays, on se dit très familier avec ce genre de pas de danse. D’ailleurs, une autre opération de ce genre pourrait être menée si nécessaire dans le coin.

Rappelons qu’après l’arrestation du général Ramazani le vendredi dernier, les heurts ont éclaté toute la journée dans la ville, principalement vers PK3 à la sortie de la ville, entre les miliciens anti-balaka et les soldats de la Minusca.

Du côté du gouvernement, qui a d’ailleurs lancé ce mandat d’arrêt contre le général Ramazani selon la mission de l’ONU, aucune déclaration n’a été faite après cette opération

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here