Fin à Bangui de la visite conjointe des représentants de la CEEAC et de l’ONU

0
49

Bangui – Le Secrétaire général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) Ahamed Allam Mi et le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau régional des Nations-Unies pour l’Afrique Centrale (UNOCA), François Lounceny Fall, ont achevé, samedi 17 mars 2018 à Bangui, une visite de 3 jours en République Centrafricaine.

Selon un communiqué de presse rendu public à l’issue d’une conférence de presse des deux personnalités,, ces derniers réaffirment leur soutien aux initiatives en faveur d’une paix durable en République Centrafricaine.

La visite des deux diplomates en Centrafrique a permis de réaffirmer le soutien de la CEEAC et des Nations-Unies à l’initiative africaine pour la paix et à la réconciliation et de lancer un appel en faveur de la cessation immédiate des violences et des hostilités en Centrafrique.

A cet égard, souligne le communiqué, le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau régional des Nations-Unies ont vivement condamné la persistance des attaques contre la population civile et le personnel humanitaire et les casques bleus de la MINUSCA en dépit des efforts en cours pou r la paix.

Les deux diplomates ont saisi l’occasion pour inviter toutes les parties au conflit à déposer les armes et à s’engager de bonne foi dans la recherche d’une solution pacifique à la crise dans le cadre de l’initiative africaine pour la paix et la réconciliation en RCA.

Ils ont profité de l’occasion pour encourager le Panel de facilitation à poursuivre et à conclure dans un meilleur délai ses contacts avec tous les protagonistes en vue d’une résolution rapide et définitive de la crise en Centrafrique., précise le communiqué.

« Ils appellent l’Union africaine, les organisations intergouvernementales et les pays de la sous-région ainsi que les partenaires internationaux à lui apporter l’appui nécessaire », ajoute le communiqué.

Ils ont salué la pertinence de la déclaration sur la RCA adopté lors de la 45ème réunion du comité consultatif permanent des Nations-Unies chargée des questions de sécurité en Afrique Centrale (UNSAC) tenue à Kigali au Rwanda le 08 décembre 2017.

« La déclaration souligne la nécessité d’une forte implication des partenaires régionaux et internationaux pour que le Conseil de Sécurité poursuive l’allégement de l’embargo sur les armes en vue de l’équipement et du réarmement des forces armés centrafricaines (FACA) et encourage la MINUSCA à soutenir la restauration de l’autorité de l’Etat.sur l’ensemble du territoire nationale », conclut le communiqué.

Basile Rebene/ACAP.

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here