Centrafrique : «La RCA est le seul pays africain à posséder 12 clubs de football féminin», dixit Patrice Ngaissona

0
77

BANGUI, 12 mars 2018(RJDH)–Le président de la Fédération Centrafricaine de Football (FCF) Patrice Edouard Ngaissona et Jeannette Imindji, présidente de la Commission de Football féminin œuvrant au sein de la FCF ont présenté le bilan du symposium de football féminin en Afrique qui s’est tenu du 5 au 6 mars à Marracheck au Maroc. Un bilan qui est fait sur fonds d’engagements aux fins de relever le niveau du football féminin en Afrique.

Ce symposium est placé dans le contexte de la journée internationale des droits des femmes du 8 mars. A Bangui, le championnat féminin joue sa 15e journée et prendra fin avec la 22e journée. Sur le continent, les compétitions des femmes ne se limitent qu’à la Coupe d’Afrique des Nations, sans que les compétitions des clubs ne se pratiquent.

«La CAF va convenir cette vision avec la vision de la FIFA pour faire ce qu’on appelle une ligue mondiale du football féminin», a dit Patrice Edouard Ngaissona à la presse centrafricaine le dimanche dernier au siège de la FCF. Ce symposium a permis de concevoir beaucoup de projets au bénéfice du football féminin en Afrique. On peut y trouver le lancement de la ligue africaine des champions chez les dames. Les séminaristes de Marracheck ont pris l’engagement de faire participer massivement les femmes dans les instances du football.

Malheureusement, les clubs champions de la ligue de Bangui chez les dames ne peuvent rien faire avec leurs titres de champions parce qu’il n’y a pas de compétition des clubs. «La RCA est le seul pays qui possède douze clubs en Afrique», a dit le président de la FCF,  Patrice Edouard Ngaissona.

On notera la participation de la femme de Georges Weah, ancien ballon de 1995, aujourd’hui président du Libéria. Madame Weah a été désignée par Ahmad Ahmad, président de la CAF pour superviser le football féminin en Afrique. Il faut ajouter que la Secrétaire Générale de la FIFA est Madame Fatouma Samora, d’origine sénégalaise, ancienne fonctionnaire des Nations-Unies et elle a pris part à ce symposium.

Il convient maintenant à la FCF d’établir un programme prometteur pour le développement du football féminin et de trouver des financements à cet effet.

Source : RDJH

RDJH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here