Le personnel féminin du ministère de la Communication et des Media lance les activités de la journée internationale de la femme

0
82

Bangui- Une journée d’échange, organisée à la maison de Radio Centrafrique par la gent féminine du ministère de la Communication et des Media, a marqué, mercredi 7 mars à Bangui, le lancement des manifestations de la Journée internationale de la femme 2018.

L’objectif recherché est d’échanger sur l’émancipation du personnel féminin du ministère de la Communication et des Media à travers les différents thèmes retenus non seulement pour la Journée du 8 mars, mais également pendant les fêtes nationales telles que la fête du travail, la journée Internationale de la liberté de la presse et la fête des mères afin de s’assumer pleinement dans leurs différentes activités, a indiqué, Mme Hortense Solange Falli, secrétaire à la Direction Générale de Télé-Centrafrique.

Elle a saisi l’occasion pour solliciter le soutien de leurs responsables hiérarchiques dans les différentes activités qu’elles entendent organiser.

En réponse à leur appel le ministre de la Communication et des Media, Ange Maxime Kazagui, a exhorté les femmes communicatrices à s’assumer pleinement dans l’exécution de leurs tâches car « la parité ’est un processus ».

Il a ensuite rappelé que la République Centrafricaine fait partie des pays qui ont ratifié la loi sur la parité entre les femmes et les hommes. Par conséquent le personnel féminin dudit ministère doit travailler davantages pour mériter cette parité.

Le président du Haut Conseil de la Communication, José Richard Pouambi a réitéré le soutien de son institution au personnel féminin du ministère de la Communication et des Media. Cependant il a invité les femmes communicatrices à se mettre résolument au travail pour relever le défi de la parité qui se présente.

« Tout individu a une insuffisance, mais ce qui est essentielle, c’est de combler ce déficit », a souligné le président du Haut Conseil de la Communication.

Il convient de rappeler que cette Journée de réflexion qui est à sa 2ème édition a été initiée par Mme Edith Vackat, Vice-présidente du Haut Conseil de la Communication.

Basile Rébéné

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here