Deux préfets des zones sous contrôle rebelle finalement installés dans leurs fonctions

0
24

Bangui- Les préfets du Bamingui Bangoran (nord-est), le Lieutenant-colonel Venant-Nicaise Adouma, et de la Vakaga (extrême nord-est), le Commandant Léonard Mbélé, nommés depuis août 2017, ont finalement été installés dans leurs fonctions, a appris l’ACAP jeudi 8 mars 2018 à Bangui.

Ces préfets ont été respectivement installés dans leur lieu de résidence, le premier à Ndélé (653 km au nord-est de Bangui) pour le Bamingui Bangoran, et le second à Birao (1087 km au nord-est de Bangui) pour la Vakaga.

Nommés en août 2017, les préfets des zones sous contrôle des groupes armés n’ont pas pu prendre leur poste car considérés par ces derniers comme persona non grata en raison de leur qualité d’officiers de l’armée nationale.

Le mouvement politico-militaire Front populaire pour la Renaissance de Centrafrique (FPRC) de Nourredine Adam s’était fermement opposé aux préfets militaires dans les localités de Bria (centre-est), Birao (extrême nord-est), Ndélé (nord-est) et Kaga-Bandoro (centre-nord).

Après d’intenses pourparlers, les groupes armés ont accepté que les préfets nommés par le gouvernement prennent fonction, à tour de rôle.

Pour donner du crédit aux installations des préfets du Bamingui Bangoran et de la Vakaga, les ministres résidents de ces régions ont été mis à contribution aux côtés des inspecteurs d’Etat chargés des passations de service.

L’installation des préfets et sous-préfets s’inscrit dans la perspective de la politique de la restauration de l’autorité de l’Etat et du redéploiement de l’administration, partout sur le territoire national.

Alain-Patrick Mamadou

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here