fbpx
vendredi, novembre 16, 2018
Accueil Actualités Centrafrique : Les femmes observent la journée de 8 mars sous l’angle...

Centrafrique : Les femmes observent la journée de 8 mars sous l’angle de relèvement dans un contexte éducatif peu encourageant

0
42

BANGUI, 08 Mars 2018 (RJDH)— Les filles sont moins scolarisées que les garçons entre 2003 et 2028. Une projection réalisée par l’Institut Centrafricain des Statistiques, économique  et des Etudes Sociale (ICASEES).

Le relèvement économique passe par le changement de mentalité donc par l’éducation. Selon une étude de la démographie prospective et les perspectives économiques de cette institution, 64% des garçons sont scolarisés contre 36% des filles. Ces données susceptibles d’être relativisées à cause de la crise entre 2013 et ce jour, peut porter un coup de grâce en dépit de la volonté politique d’augmenter le budget alloué à l’éducation comme le veut la déclaration de Dakar.

Selon cette étude, les efforts de scolarisation entrepris en faveur des enfants scolarisables restent marqués par des écarts énormes, avec des taux de fréquentation différent entre garçons et filles, peut-on lire dans le document du RGPH.

Le document présente une réelle disparité entre cette frange de la population. A l’horizon 2028,  sur  1 077 464 des enfants scolarisables, les garçons sont au nombre de 525 134 et 552 330 filles. 64 % des garçons inscrits et les filles 36 %. Peut-on lire dans ce document.

Le pilier 2 du RCPCA contient des indicateurs en ce qui concerne la politique du gouvernement pour la promotion de la femme centrafricaine. Mais ces indicateurs doivent faire l’objet d’un projet de loi à l’Assemblée Nationale afin de permettre au gouvernement de programmer sa politique pour promouvoir la gente féminine en RCA.

Cette faiblesse de scolarisation pourrait constituer un facteur limitant le processus de développement et de relèvement. Dans les coulisses, les experts évoquent leur souhait de voir les indicateurs du RCPCA cadre de dialogue pour le relèvement du pays faire l’objet d’une loi, ce qui n’est pas encore à l’ordre du jour.

Source : rjdh.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here