L’ABCA solidaire d’Osprine Service, victime de séquestration par ses parents à Bangui

0
25

L’Association des Blogueurs Centrafricains (ABCA), dans un communiqué rendu public ce 6 mars dénonce la séquestration de l’enfant Osprine Service

L’Association des Blogueurs Centrafricains (ABCA), dans un communiqué rendu public ce 6 mars dénonce la séquestration de l’enfant Osprine Service par ses parents et demande à ce que justice soit faite.

C’est avec consternation et pincement au cœur que l’ABCA, web activistes et utilisateurs des réseaux sociaux ont appris le 5 mars 2018 par le Réseau des Journalistes pour les Droits de l’Homme en Centrafrique (RJDH-RCA), la séquestration à Bangui pendant deux (2) ans de l’enfant Osprine Service (9 ans) avec la complicité de ses parents. Son crime : ‘’soupçonnée par sa marâtre d’être à l’origine de sa fausse couche et isolée pendant 8 mois chez son père un an et six mois chez un ministre de culte à Benz-vi, selon le RJDH qui a relevé que son calvaire a pris fin hier après son évasion de son lieu de séquestration.

Pour l’ABCA, «cette pratique indigne et révolue nous rappelle l’Europe des bûcher du XVe –XVIIIe siècle ». C’est à cet effet que le comité technique de l’ABCA tient à exprimer la solidarité de la communauté des blogueurs, web activistes et utilisateurs des réseaux sociaux à Osprine Service. Par la même occasion, elle condamne la violence sur mineur et réclame justice pour Osprine Service.

« L’association des Blogueurs présente ses vœux de réconfort, de rétablissement et de courage à la victime qui a supporté les sévices et a lutté durant deux ans pour s’affranchir de ses bourreaux. Désormais, elle aura le soutien de l’ABCA dans sa quête de justice », a rapporté Rosmon Zokoue, président du comité technique de l’ABCA.

Le président du comité technique de l’ABCA soutient la promptitude des défenseurs des droits de l’enfant, «face à ce crime et à la promptitude des défenseurs de droits de l’enfant qui ont pris le contrôle de la situation, nous encourageons la justice à faire son travail pour bannir définitivement ce comportement ignoble dans nos sociétés », a souhaité Rosmon Zokoue.

L’ABCA a été créée le 31 janvier 2017 à Bangui. Elle est inscrite dans le cadre du processus de la liberté d’expression engagée par les médias et définie par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948.

Aux dernières nouvelles, l’enfant Osprine Service après être passée pour des soins à l’hôpital est gardée chez ses oncles maternels. Son père, le colonel de l’armée Pascal Service a tenté sans succès de récupérer de force l’enfant malgré la présence des éléments de l’OCRB qui l’ont accompagné hier soir au quartier Boy-Rabe.

La convention relative aux droits des enfants interdit en son article 19 le traitement dont l’enfant a vécu en ces termes : «Les Etats parties prennent toutes les mesures législatives, administratives, sociales et éducatives appropriées pour protéger l’enfant contre toute forme de violence, d’atteinte ou de brutalités physiques ou mentales, d’abandon ou de négligence, de mauvais traitements ou d’exploitation, y compris la violence sexuelle pendant qu’il est sous la garde de ses parents ou l’un d’eux ou ses représentants légaux ou de toute autre personne à qui il est confié ».

Aucune autre réaction officielle n’est enregistrée sur la situation de cet enfant et son père, mis à cause dans cette affaire n’est pas toujours joignable par le RJDH.

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here