Le projet de « parti unifié » en Côte d’Ivoire pas « à l’ordre du jour » au PDCI

0
42

Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) de l’ancien président Henri Konan Bédié prévoit un grand rassemblement samedi à Yamoussoukro (centre) pour faire passer « ce message fort que les militants du PDCI veulent entendre ».

« Le PDCI a pour objectif de revenir au pouvoir en 2020 », a affirmé à l’AFP Amédée Dibahi Dodo, responsable du réseau des cadres PDCI « Notre héritage » qui organise cette rencontre à laquelle sont attendues plus de dix mille personnes.

>> Lire aussi : Le PDCI évoque l’alternance à la tête de la Côte d’Ivoire en 2020

« Au cours de cette rencontre, nous allons dire aux militants que le PDCI aura un candidat en 2020 (…) Nous allons dire aussi que pour l’heure, le parti unifié n’est pas à l’ordre jour. Nous attendons après 2020 pour qu’on puisse en parler », a souligné M. Dodo.

Le PDCI est allié au Rassemblement des Républicains (RDR, parti de M. Ouattara) depuis l’élection à la présidence d’Alassane Ouattara en 2011. Selon la Constitution, M. Ouattara, qui effectue son deuxième et dernier quinquennat, ne pourra pas se représenter à la présidentielle de 2020, et la course à sa succession est déjà ouverte.

Cette alliance, qui devait aboutir rapidement à un « parti unifié » en vue de la présidentielle de 2020, avait permis en 2015 la candidature unique d’Alassane Ouattara et sa première élection en 2011.

>> Lire aussi : Le PDCI salue la nomination d’un nouveau chef du parti au pouvoir en Côte d’Ivoire

Toutefois, cette volonté de fusion des deux partis voulue par M. Ouattara n’a pas abouti ces deux dernières années en raison de réticences au sein de son propre parti comme au sein du PDCI, de nombreux courants estimant qu’il faut un candidat par parti à la présidentielle.

Interrogé sur la possible candidature de M. Bédié, 83 ans en 2020, en vertu de la nouvelle Constitution de 2016 qui a fait sauter le verrou de la limitation d’âge, Amédée Dibahi Dodo a répondu: « il (Bédié) nous a donné des instructions pour trouver ce candidat qui est un militant actif en n’excluant pas M. Bédié qui est le premier militant actif ».

Les premières élections sénatoriales de Côte d’Ivoire ont été officiellement fixées au 24 mars en vue de l’instauration du Sénat créé par la Constitution de 2016.

Avec AFP

Source : VOAAfrique

VOAAfrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here