Le porte-parole du gouvernement fait le bilan des actions du mois de février 2018

0
41

Bangui – Le Ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Ange Maxime Kazagui, a rendu compte, lors d’une conférence de presse vendredi 2 mars à Bangui, des actions menées par le gouvernement en février 2018.

Le porte-parole du gouvernement a d’abord annoncé l’acquisition de nouveaux émetteurs d’urgence pour la radio et la télévision nationales permettant d’envisager une réduction prochaine des difficultés techniques de ces deux stations.

‘‘ Je voudrais vous informer de ce que nous avons installé sur la colline des panthères un nouvel émetteur de la télé, avec quelques effets améliorés que vous voyez sur la qualité des images, bien qu’il y a encore quelques réglages à faire. L’émetteur de la radio sera prêt d’ici une semaine, nous pourrons ainsi le mettre en place et élargir le spectre de l’émission FM sur Bangui au-delà des zones actuellement couvertes par FM’’ a-t-il précisé.

Ange Maxime Kazagui a également évoqué le lancement des travaux de réhabilitation de la route Sibut-Bambari, soulignant que le but final de ce projet est que progressivement, « pas à pas, zone par zone nous reprenions possession pleine et entière de notre pays, territoire par territoire.’’

« Pendant tout ce mois de mars, il y aura beaucoup de lancements de projets ou d’inaugurations, des projets infrastructurels, structurels, économiques, routiers, bâtiments, dans le cadre du RCPCA »,a-t-il ajouté, en référence à la remise en service du pont de Sapéké (dans le 6ème arrondissement de Bangui), jeudi 1er mars.

Il a profité de l’occasion pour annoncer la mise à la retraite de 800 militaires, suite à la signature d’une convention avec l’Ambassade des Etats-Unis permettant de financer les allocations de ces militaires qui serons bientôt admis à la retraite.

L’autre point marquant de cet échange est la remise au bataillon amphibie par la France le 20 février dernier de kits militaires comportant 151 casques, 353 gilets par éclats, ce qui s’inscrit dans le sillage du projet de réhabilitation du bataillon amphibie.

Dans le même volet, le porte-parole du gouvernement a signalé le financement par la banque mondiale de la réinsertion de 5000 ex-combattants.

Ange Maxime Kazagui a conclu l’échange en évoquant l’extradition depuis la République Démocratique du Congo d’un chef antibalaka de Bangassou (Romaric) dans le cadre de la coopération judiciaire depuis le 22 février.

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here