Fermeture de 700 églises ne respectant pas les normes de sécurité au Rwanda

0
36

« Certaines églises conduisent leurs services de prière dans des structures de mauvaise qualité et sales, au détriment de la santé et de la sécurité des gens », a déclaré Anastase Shyaka, le chef du comité chargé d’évaluer les organisations publiques et privées.

« Des cas de nuisances sonores ont aussi été rapportés et certaines (églises) opèrent sans les autorisations requises », a-t-il ajouté.

Cette fermeture, qui affecte surtout des églises pentecôtistes, devrait entrer en vigueur jeudi. Il a été demandé aux églises concernées de « cesser leurs opérations jusqu’à ce qu’elles remplissent les conditions requises ».

La plupart de ces églises sont petites et ne rassemblent pas plus de quelques centaines de fidèles. Les mêmes prérequis devraient être exigés des églises de province dans les mois à venir.

Des responsables religieux ont critiqué cette annonce, estimant que les autorités se montraient trop strictes.

« Celles qui n’ont pas réussi à remplir toutes les conditions requises devraient être autorisées à rouvrir et à reprendre le travail, pendant qu’elles finissent de résoudre les problèmes évoqués », a déclaré l’évêque Innocent Nzeyimana, président du Forum des Églises dans le district de Nyarugenge, qui inclut Kigali.

Pour ouvrir une église au Rwanda, il faut obtenir une autorisation du gouvernement, valable un an.

Le Rwanda prépare également une nouvelle loi concernant les congrégations religieuses, qui devrait rendre encore plus difficile l’ouverture de nouvelles églises.

Le gouvernement justifie sa position par le fait que certains prédicateurs « duperaient leurs fidèles avec des sermons trompeurs ».

Certains hommes d’Église accusent les autorités de tenter de contrôler le message qu’ils font passer à leurs fidèles, dans un pays souvent accusé par les défenseurs des droits de l’Homme de bafouer la liberté d’expression.

Si la loi est adoptée, normalement dans le courant de l’année, les prédicateurs devront obligatoirement suivre des cours de théologie.

A la mi-février, l’autorité rwandaise de surveillance des médias avait ordonné la fermeture pour trois mois d’une radio chrétienne américaine, qui avait diffusé des propos « ignobles » dénigrant les femmes.

Avec AFP

Source : VOAAfrique

VOAAfrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here