Le Conseiller à la Présidence Albert Yaloké Mokpème fait un bref aperçu des activités du Président Touadéra durant la semaine écoulée

0
129

Bangui- Le Conseiller en Communication, Porte-Parole de la Présidence, Albert Yaloké Mokpème, a animé, samedi 24 février 2018 à Bangui, un point de presse pour rappeler les principales activités réalisées par le Président Faustin Archange Touadéra durant la Semaine du19 au 25 février.

Le Conseiller Albert Yaloké Mokpème a indiqué qu’en tout début de semaine, le Président Touadéra a élevé au grade de Commandeur dans l’Ordre National de la Reconnaissance Centrafricaine, l’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Chine, Ma Fulin au terme de sa mission en République Centrafricaine.

Il a souligné que ce diplomate chinois a tissé, au cours de ses 3 années de présence en République Centrafricaine, d’excellentes relations ayant permis la réalisation de nombreux projets, notamment la réhabilitation du pont Sapéké, l’hôpital de l’Amitié et du Stade 20.000 places, l’offre d’équipements militaires et de logistiques pour la reconstruction de l’armée nationale.

Il a aussi expliqué que le mardi dernier, le Chef de l’Etat s’est entretenu avec le Cardinal Dieudonné Nzapalaïnga de retour d’une tournée pastorale de 10 jours en province où le prélat centrafricain est venu faire lui part de sa grande préoccupation quant à la situation sociale et humanitaire qu’il a rencontrée sur le terrain : des populations déplacées en détresse, des populations rançonnées par les groupes armés, non-reprise des activités scolaires dans certaines localités.

Il a fait savoir que le 21 février dernier, le Chef de l’Etat a accordé une audience à Houlin Zhao, Secrétaire Général de l’Union Internationale des Télécommunications (U.I.T.) avec lequel il a été question de la réglementation et de la planification des télécommunications dans le monde, de rétablir les normes d’exploitation des services mondiaux de télécommunication.

« L’intérêt manifeste que le Chef de l’Etat porte à ce dossier témoigne de l’opportunité de croissance qu’offre ce domaine d’activité. Le développement des T.I.C. est vital pour un pays enclavé comme la République Centrafricaine », a-t-il poursuivi.

Le Porte-parole de la Présidence, Albert Yaloké Mokpème a noté que ce même mercredi, le Président Touadéra a conféré avec le Médiateur de la République, Jacques Mbosso, pour faire le point sur cette institution à bout de souffle dès sa première année d’existence.

Ensuite il a rappelé que le Chef de l’Etat a reçu la délégation de la Sous-secrétaire Générale aux Affaires Humanitaires et Coordonnatrice Adjointe des Secours d’urgence du Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires (O.C.H.A.), Ursula Mueller, en visite de travail dans notre pays pour évaluer les situations humanitaires et d’urgence sur les sites de déplacés suite aux violences des groupes armés sur les civils, notamment à Paoua (499 km au nord de Bangui).

Au chapitre des nécrologique, le Conseiller Mokpème que le Président de la République est allé ce même mercredi 21 février s’incliner et déposer une gerbe de fleurs sur le cercueil du magistrat Jacob Sanny Damily, juge à la Chambre d’Accusation de la Cour Pénale Spéciale, décédé le février dernier à Amiens, en France.

« Le deuxième hommage était rendu par le Chef de l’Etat le vendredi au magistrat Etienne Koyagué, Président de la Chambre Sociale de la Cour de Cassation, avec le dépôt d’une gerbe de fleurs en présence de la famille du défunt et des plus hautes autorités de l’Etat »,a-t-il ajouté.

Enfin, a conclu le conseiller Mokpème, le Président de la République Faustin Archange Touadéra a accordé une audience dans l’après-midi du vendredi 23 février dernier aux enfants de l’ex-empereur Bokassa pour échanger sur les questions liées à l’utilisation du site de Béréngo (65 km au sud-ouest de Bangui) aux fins de la formation des éléments des forces armées nationales par des instructeurs russes.

Il convient de signaler que cet entretien nécessaire et indispensable a permis de clarifier les malentendus et de rassurer la famille Bokassa sur l’action du gouvernement dans ce dossier, a souligné Albert Yaloké Mokpème.

Etienne Vikoma

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here