RCA: retour au calme précaire au quartier PK5

0
123

La population banguissoise était recluse vendredi après de longs affrontements au PK5 entre groupes d’auto-défense rivaux, qui ont fait trois morts et une dizaine de blessés. Comme lorsque ce genre d’événement arrive dans le poumon économique du pays, les commerçants ferment boutique et les rues se vident.
Sous la pluie, Izzadine attend devant sa boutique, la seule ouverte dans cette partie du quartier. Bien que tous ses voisins aient fermé leur porte, lui a décidé d’ouvrir. « Ça, ce n’est rien, dit-il, avant on vivait plus que ça. Ça c’est une mésentente, c’est juste entre nous. »

La matinée et la veille avaient été tendues. Deux morts, le jeudi soir, chez les éléments de « You le géant », tués par les hommes du général « Force ». En représailles, deux longues heures de combats au petit matin. Un homme de 60 ans a succombé après avoir reçu des éclats de grenades et une dizaine de blessés sont également à déplorer.

A la sortie de la prière, Awadal Kharim Mahamat, l’imam de la mosquée Ali Babolo, appelle à la cessation des hostilités. « Chacun doit déposer ses armes là où elles se trouvaient avant et attendre que les sages, les religieux constituent un comité pou régler ce problème. »

Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20180223-rca-retour-calme-precaire-quartier-pk5

Source : Africatime

Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here