Centrafrique : Combat entre les éléments d’autodéfense du KM5

0
301

BANGUI, 23 février 2018 (RJDH) —Les combats ont éclaté depuis la nuit du 21 au 22 février 2018 entre les éléments d’autodéfense du Km5. L’affaire de vol d’une moto serait à l’origine de ce nouvel affrontement qui aurait fait trois morts et plusieurs blessés.

La rivalité entre les groupes d’autodéfense du Km5 continue de créer l’insécurité dans la zone du 3e arrondissement de Bangui. Les éléments du chef d’autodéfense « Force » et ceux de Youssouf alias « You, le Géant » se sont affrontés dans la nuit du 21 février.

Selon les premières informations recueillies par le RJDH, il s’agit d’une affaire de vol d’une moto. «Les éléments de ‘’Force’’ ont volé la moto des éléments de ‘’You le Géant’’. Quant You a voulu revendiquer son bien volé, cela a tourné au drame. Un de ses éléments a été tué. En représailles, ‘’You le Géant’’ a attaqué la base de l’Etat-major de Alias ‘’Force’’. Tout est parti de là et a duré toute la nuit jusqu’au matin », a rapporté une source locale au Km5.

Des sources concordantes, trois personnes auraient trouvé la mort ainsi que plusieurs seraient blessées. La tension a baissé après l’intervention des forces spéciales de la Minusca et des forces de la sécurité nationale qui ont intensifié les patrouilles ce matin dans la capitale.

Les activités commerciales sont perturbées dans les quartiers proches du Km5 y compris les établissements scolaires qui n’ont pas pu ouvrir leurs portes ce matin. Au moment où nous mettons sous presse cette information, le marché du Km5 demeure fermé ainsi que les bureaux des organisations nationales ou internationales qui travaillent dans le secteur.

Le ministre de la sécurité publique, le général Henri Wanzet Linguissara,  rencontre vers  9h GMT les forces d’autodéfense du Km5 afin de chercher à apaiser la tension. Des témoignages concordants ont rapporté des cas personnes ayant reçu des balles perdues dans les quartiers proches des lieux d’affrontement.

Selon les dernières nouvelles, la tension vient de monter au moment où le ministre tente une médiation pour réconcilier les deux camps.

Après plusieurs tentatives faites par le gouvernement pour ramener la paix dans le 3e arrondissement de Bangui, les groupes d’autodéfense continuent de créer l’insécurité. Ce combat intervient un mois après un autre, toujours entre les groupes d’autodéfense, ce combat qui a fait plusieurs dégâts matériels et humains. /Pamela Dounian-Dotté et Fridolin Ngoulou

Source : RDJH

RDJH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here