fbpx
Accueil Politique Centrafrique : Le coup de gueule de Joseph Bendounga à Faustin Archange...

Centrafrique : Le coup de gueule de Joseph Bendounga à Faustin Archange Touadera

0
534

BANGUI, le 20 Février 2018(RJDH)—Le président du parti MDREC Joseph Bendounga a, dans une lettre aux Centrafricains, accusé Faustin Archange Touadera de jouer « le médecin après la mort » et dresse un bilan macabre de la gouvernance Touadera qui justifie, selon lui,  la démission de celui-ci. Lettre publiée le 19 Février 2018.

La lettre politique du leader du Mouvement Démocratique pour la Renaissance et l’Evolution de Centrafrique (MDREC), Joseph Bendounga, intervient un mois et une semaine  depuis la 2e année du mandat du Président de la République, Faustin Archange Touadera. Cette lettre met en exergue la position défensive et de justification du bilan du gouvernement.

Dans cette lettre, Joseph Bendounga s’est montré sceptique quant à l’avenir prometteur du pays. «2018 commence déjà très mal. En 6 semaines seulement, plus de 1000 personnes tuées, 120 000 déplacées, 10 000 exilés, 3 000 maisons brûlées, sans compter les blessés, du bétail volé, des greniers et des biens pillés et emportés au Tchad ou incendiés» peut-on lire dans ce document.

Au moment où le pouvoir table sur le RCPCA et ses retombées sur fond de retour de la croissance, Joseph Bendounga parle dans sa lettre d’éveil de la conscience nationale. Il met à son actif les non-dits de la coopération centrafricano-soviétique et indexe le fait que l’Assemblée nationale n’ait pas eu de réaction et appelle les Centrafricains à la prudence.

En jugeant inefficaces les résultats de son ex-allié, Joseph Bendounga s’attaque à la majorité présidentielle et aux proches du pouvoir notamment Abdou-Karim Meckassoua considéré par lui comme l’un des maux qui gangrènent le pays sans oublier sa comparse la Minusca.

Des sources proches de la présidence conseillent au RJDH de ne pas commenter des accusations fallacieuses et fantaisistes et préfèrent laisser le soin au peuple de juger les actions du chef de l’Etat. Ces mêmes sources proches de Touadera appellent l’opinion à rester sereine pour mieux comprendre la pertinence des actions du gouvernement lors des cérémonies marquant le 2e anniversaire du pouvoir Touadéra.

Dans tous les cas, l’animation de la vie politique devient de plus en plus active avec des flèches décochées au bilan et sur la responsabilité des uns et des autres.

Source : rjdh.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here