Au moins 19 personnes arrêtées en Espagne, soupçonnées d’escroquerie et de corruption

0
47

Les agents ont réalisé des perquisitions dans plusieurs villes du pays, dont Barcelone (nord-est), Albacete (sud-est), Badajoz (ouest) ou Jerez (sud-ouest), a précisé cette source.

L’enquête sur de possibles faits d’escroquerie et de corruption est dirigée par un tribunal basé à Zafra, dans l’ouest du pays.

L’organisation est soupçonnée d’avoir utilisé des footballeurs pour provoquer des situations sur lesquelles des joueurs en Chine pariaient, comme des penalties ou des corners.

L’enquête est focalisée sur des matches de Segunda B et Tercera, respectivement troisième et quatrième divisions espagnoles.

L’organisation aurait des liens avec la Chine, a assuré une source policière.

En avril 2017, la police espagnole avait arrêté cinq personnes liées au club d’Eldense, en troisième division, les soupçonnant d’avoir arrangé une rencontre perdue 12-0 face à la réserve du FC Barcelone.

Tous ont été inculpés pour « corruption et organisation criminelle » et laissés en liberté en attendant d’être jugés.

Le président de la Liga, Javier Tebas, avait à ce moment-là assuré qu’une enquête était en cours sur d’autres matches.

Avec AFP

Source : VOAAfrique

VOAAfrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here