Le Niger a besoin de 338 millions de dollars pour gérer les défis humanitaires

0
45

La situation humanitaire du pays est marquée par une insécurité alimentaire qui s’est principalement développé dans les zones de Diffa et de Tillabery.

La malnutrition touche plus d’un million d’enfants, surtout lors des déplacements prolongés des populations visée par Boko Haram. S’ajoute à cela les épidémies saisonnières et des inondations récurrentes.

Les personnes touchées par ces vulnérabilités sont estimées à 2,3 millions, soit près de 400 000 personnes de plus que l’année précédente.

>> Lire aussi : Boko Haram fait moins de victimes civiles au Niger en 2017 selon l’ONU

Une augmentation due, selon Binta Djibo, coordonnatrice humanitaire de l’ONU au Niger, a l’évolution de la situation sécuritaire qui impacte les populations.

« Le front Mali-Burkina, c’est un nouveau front qui s’est développé », a-t-elle expliqué à VOA Afrique. « Donc, naturellement, il y aura plus de personnes affectées en 2018 qu’en 2017 ».

C’est la septième année que ce type de plan de réponse humanitaire est élaboré par les acteurs humanitaires du Niger pour faire face à l’urgence.

Le plan de 2017 avait été financé à hauteur de 80%. Les autorités du pays espèrent que ce nouvel appel au financement connaîtra le même succès.

>> Lire aussi : Reconduction de l’état d’urgence dans la région de Diffa

« Le Premier ministre a lancé un appel à tous les acteurs, y compris les partenaires techniques et financiers pour qu’on se mobilise autour des objectifs de ce plan », a déclaré Yabilan Mamane, responsable de la cellule crises alimentaire au cabinet du Premier ministre.

Répondant à certaines critiques qui leur reprochent de prioriser l’accent sur l’humanitaire aux dépens du développement, la coordinatrice humanitaire de l’ONU au Niger affirme que le sommet humanitaire mondial de 2016 a effectivement recommandé la recherche de complémentarité entre humanitaire et développement.

Abdoul-Razak Idrissa, correspondant à Niamey

Source : VOAAfrique

VOAAfrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here