Enlèvement d’un sous-préfet dans le nord-ouest du Cameroun

0
132

L’enlèvement s’est produit sur la place des Fêtes de la localité par « des assaillants de la branche armée des sécessionnistes anglophones ».

La parade organisée chaque 11 février lors de la fête nationale de la jeunesse, a été interrompue à cause des tirs.

Parmi les dégâts enregistrés, les témoins parlent « de véhicules incendiés ».

Batibo est une commune du Cameroun située dans la région du nord-ouest et le département de la Momo.

La région du nord-ouest est sous couvre-feu depuis le 09 février dernier de 20h à 06h. Les autorités camerounaises de défense, ont pris cette mesure pour « contrecarrer des menaces d’attaques dans les localités du nord-ouest ».

>> Lire aussi : Trois gendarmes tués dans l’ouest anglophone du Cameroun

Par ailleurs, un kamikaze a également été abattu par l’armée camerounaise dimanche à Kordo, dans l’extrême-nord du Cameroun.

Un autre kamikaze s’est tué dans l’explosion de sa charge dimanche matin, toujours à Kordo, à une dizaine de kilomètres de Kolofata.

Emmanuel Jules Ntap, correspondant à Yaoundé

Source : VOAAfrique

VOAAfrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here