Weah se sépare de son futur ministre de la Justice au Liberia

0
73

La présidence a publié tard mercredi soir un communiqué annonçant le retrait « avec effet immédiat » de la nomination de M. Gibson, un premier contretemps sérieux pour l’ancienne star du PSG et du Milan AC depuis sa prestation de serment à la tête du pays le 22 janvier pour un mandat de six ans.

Le lendemain, George Weah avait annoncé une première liste de ministres, dont le juriste Charles Gibson. Cet ami du nouveau président devait en principe être entendu la semaine prochaine par le Sénat pour confirmation de sa nomination.

>> Lire aussi : Weah complète son premier gouvernement au Liberia

La presse locale avait révélé que la licence d’avocat de M. Gibson avait été suspendue par la Cour suprême pour avoir détourné 25.000 dollars à un client, qu’il avait été condamné à rembourser.

Il sera remplacé au ministère de la Justice par Musa Dean, jusqu’ici avocat de la Commission électorale nationale (NEC), qui avait mené le combat contre les accusations de fraude électorale lancées par l’adversaire de George Weah au second tour de la présidentielle, Joseph Boakai.

Comme la précédente, cette nouvelle nomination doit être approuvée par le Sénat.

>> Lire aussi : Aucune femme dans le premier gouvernement de Georges Weah

Dans son premier gouvernement, l’ancienne star du foot a désigné une majorité de membre de son parti, ainsi que des proches de la présidente sortante, Ellen Johnson Sirleaf.

Il a également annoncé une baisse du prix du riz et une réduction de 25% de sa rémunération.

Avec AFP

Source : VOAAfrique

VOAAfrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here