Centrafrique : Des ossements humains découverts dans un puits à l’ex résidence d’Ali Darass à Bambari

1
213

BAMBARI : Des ossements humains ont été découverts mercredi dernier dans un puits sis dans l’ancienne résidence du chef rebelle de l’UPC Ali Darras au centre-ville de Bambari. La gendarmerie ouvre une enquête à ce sujet.

La découverte de ces ossements humains dans le puits n’étonne pas les autorités locales car ce quartier a été pour elles le quartier général (QG) de l’Union pour la Paix en Centrafrique (UPC), une faction rebelle dirigée par Ali Darras.

Raymond Dezago, chef de groupe du centre-ville explique au RJDH les circonstances de cette découverte, «après le départ d’Ali Darras et de ses hommes, nous avons entrepris de réutiliser l’eau de ce puits pour les besoins domestiques et pour la consommation. Un enfant qui a tiré l’eau de ce puits a découvert en ramenant le seau d’eau une ceinture de vêtement puis un os humain. Nous avons fait appel à la Croix Rouge qui est venue extraire le morceau de ce squelette humain dont on ignore encore l’identité de son propriétaire», a-t-il relaté.

L’autorité locale craint que tous les puits du secteur ne soient contaminés et invite les entités compétentes en la matière à vite réagir pour sauver des vies, «nous consommons l’eau des puits ici. Je crains l’émergence d’une épidémie. Puisque les puits ont tari, c’est l’occasion de sonder ces puits pour en vérifier les fonds et de traiter l’eau que nous utilisons pour nos besoins quotidiens», a-t-elle souhaité.

La gendarmerie et les forces de la Minusca ont ouvert une enquête pour l’identification de cette personne dont les restes ont été inhumés par la Croix Rouge Centrafricaine.

Source : RDJH

RDJH

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here