Washington sanctionne un général et trois chefs miliciens en RDC

0
52

Les avoirs aux Etats-Unis du général Muhindo Akili Mundos et des chefs miliciens Gédéon Kyungu Mutanga, Guidon Shimiray Mwissa et Lucien Nzabamwita sont gelés et il est interdit à tout ressortissant américain de faire des affaires avec eux.

Ces quatre hommes, placés sur la liste noire des Nations unies, ont été sanctionnés dimanche par la France.

« Nous visons ces détracteurs des droits de l’homme qui entretiennent l’horrible conflit dans l’est de la RDC et qui contribuent aux terribles souffrances du peuple congolais », a affirmé dans un communiqué John Smith, directeur de l’OFAC, l’agence du Trésor américain en charge des sanctions.

>> Lire aussi : Paris gèle les avoirs d’un général et de trois chefs miliciens sanctionnés par l’ONU en RDC

« Ils sont responsables d’actes atroces dont des agressions sexuelles et le recrutement militaire forcé d’enfants contraints de commettre des actes violents », a ajouté ce responsable.

Selon les Nations Unies, plus de 800.000 enfants ont été déplacés du fait des violences et des combats dans l’est du pays ce qui constitue « la plus grave crise de déplacements d’enfants dans le monde ».

L’Unicef, agence onusienne chargée de la protection de l’enfance, a dénombré plus de 800 cas d’abus sexuels d’enfants et le recrutement de 3.000 enfants par les milices et les groupes armés.

Avec AFP

Source : VOAAfrique

VOAAfrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here