Session criminelle : vingt ans de travaux forcés pour Chérubin Wilikondji et Ésaïe Dollet

0
85

Bangui – La Cour criminelle de Bangui présidée par le juge Pamphile Oradimo a condamné, mardi 6 février, à 20 ans de travaux forcés Chérubin Wilikondji et Ésaïe Dollet, deux ex-miliciens anti-balaka, poursuivis pour association de malfaiteurs et assassinat.

Après les plaidoiries de la défense, la Cour criminelle a reconnu des circonstances atténuantes aux deux hommes déclarés coupables de l’assassinat, à Boda (198 km au sud-ouest de Bangui), dans la préfecture de la Lobaye, de leur ex-compagnon d’armes, Japhet Balékossi, en représailles de sa collaboration avec les forces régulières.

Le Procureur général, Eric Didier Tambo, avait requis la veille leur condamnation aux travaux forcés à perpétuité.
La session criminelle devrait prendre fin le 8 février prochain, après un mois de débats.

Acap Rédaction

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here