Centrafrique : des députés de la Ouaka inspectent la situation humanitaire dans le centre du pays

0
87

Dix députés de la préfecture centrafricaine de la Ouaka (centre), avec juridiction sur cinq sous-préfectures ont décidé depuis dimanche dernier de procédé à un périple visant à s’imprégner de la situation humanitaire dans la préfecture du pays, après de multiples attaques contre plusieurs endroits de la région, a appris Xinhua jeudi d’une source locale.

Appuyé par une escorte des casques bleus de la la Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations Unies en Centrafrique (MINUSCA), le voyage de ces députés les ont conduits dans plusieurs sous-préfectures, à savoir Bambari (centre), Bakala et Ippy (centre-nord), Grimari (centre-ouest) et Kouango (centre-sud).

Après quelques rencontres avec les habitants à Bakala, à Bambari, à Ippy, à Kouango et à Grimari, les recommandations qui se dessinaient ont porté sur l’élargissement du principe de « ville sans groupes armés » appliqué à Bambari à tous les autres endroits de la préfecture, l’accompagnement du retour des déplacés chez eux et un appui aux victimes d’incendies ayant détruit des camps de déplacés.

Ces habitants ont également insisté sur le déploiement des Forces armées centrafricaines (FACA), comme c’était le cas dans la ville centrafricaine de Paoua (extrême nord-ouest) et la réfection des routes, actuellement dans un état de délabrement très prononcé.

Entre octobre et décembre derniers, des affrontements d’une vive intensité avaient opposé des groupes armés rivaux à Ippy, à Bakala et dans la partie nord de la ville de Bambari, notamment la bourgade aurifère de Ndassima, entraînant des morts et des déplacés exposés au dénuement total.

F

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here