Cameroun : vers la création d’un technopole agro-industriel pour ravitailler l’Afrique centrale et le Nigeria

0
147

Le Cameroun envisage de mettre sur pied une méga technopole agro-industriel de 405 hectares dans l’optique de servir de « grenier » aux pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et du Nigeria, a annoncé lundi le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique (MINDMITD) Ernest Gbwaboubou.

« Je puis vous rassurer que le gouvernement, avec l’appui technique de l’ONUDI, vient de boucler le plan directeur de la première technopole agro-industrielle à ériger sur 405 hectares dans la région du Centre, département de la Haute Sanaga, arrondissement de Nkoteng, dans le village Ouassa Babouté », a-t-il déclaré.

L’objectif à travers ce projet, dans le cadre du nouveau Plan directeur d’industrialisation (PDI), est d’aller à la conquête d’un marché estimé environ à 300 millions d’habitants, combinant aussi bien la CEEAC que le Nigeria.

La mise en place de cette technopole « qui n’est que la première d’une longue liste », ont rassuré les autorités camerounaises, devrait permettre au Cameroun d’étoffer ses exportations et de réduire de manière substantielle, voire d’éradiquer l’épineux déficit commercial qui s’élève à plus de 700 milliards de francs CFA.

D’après la balance de paiement du pays, l’importation des produits agro-alimentaires constitue le principal handicap pour l’économie nationale, avec près de 500 milliards de francs CFA dépensés chaque année pour importer le riz, le poisson, la farine, l’huile…

Source : Africatime

Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here