Le gouvernement condamne les violences du 17 janvier dernier au kilomètre 5, à Bangui

0
48

Bangui- Le Ministre de la communication et des media, porte-parole du gouvernement, Ange-Maxime Kazagui, a condamné par un communiqué, jeudi 18 Janvier 2018 à Bangui, les violences ayant occasionné, le 17 janvier dernier, l’incendie de plusieurs boutiques au marché du Kilomètre 5, dans le 3ème arrondissement de la capitale centrafricaine.

Le gouvernement renouvelle « son ferme engagement à ne ménager aucun effort pour identifier les auteurs des actes criminels et les traduire en justice », souligne le communiqué, mettant en garde « ceux qui utilisent la violence et créent des désordres propices au développement du banditisme et de la criminalité ».

Le communiqué réaffirme, par ailleurs, « la détermination des autorités à instaurer la paix et la stabilité sur l’ensemble du territoire national ».

« Le gouvernement appelle la population au calme » et souhaite un prompt rétablissement aux blessés tout réaffirme son soutien aux commerçants qui ont perdu des biens, ajoute le communiqué.

La réaction du gouvernement intervient au lendemain d’une bagarre impliquant des groupes d’autodéfense, qui a fait officiellement 18 blessés et provoqué l’incendie de 31 boutiques au marché du kilomètre 5.

Jupsie Pizan et Paterne Goundane

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here