Au moins 5 morts dans une attaque de Boko Haram dans le Nord-est du Nigeria

0
42

Un groupe de dix hommes armés a envahi deux maisons dans le village de Kaya, dans la région de Madagali jeudi soir, faisant quatre morts, et un autre habitant a été abattu alors qu’il essayait de venir en aide aux victimes, a déclaré à l’AFP Maina Ularama, ancien chef du district de Madagali.

« Cinq personnes, dont trois frères de la même famille, ont été tuées la nuit dernière par Boko Haram dans le village de Kaya », a-t-il souligné.

>> Lira ussi : Neuf morts après des attaques de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria

« Ils (les combattants) sont rentrés dans le village à pieds vers 21h00 (2000 GMT) et se sont dirigés directement vers les maisons de leurs victimes », a ajouté M. Ularama.

Un habitant de Kaya, Samson Lawan, a confirmé ces informations, précisant que les insurgés avaient également dérobé du matériel médical dans la clinique du village avant de s’enfuir.

« Quelqu’un les a entendus critiquer un de leurs combattants qui voulait mettre le feu aux maisons, lui rappelant qu’ils n’étaient pas là pour détruire le village », a poursuivi M. Lawan.

>> Lire aussi : Manifestations contre des tueries perpétrées par des éleveurs nomades au Nigeria

Le village de Kaya a été la cible de nombreuses attaques, notamment en juin 2016, lorsque 18 personnes avaient été tuées.

La région de Madagali se trouve à la frontière avec l’Etat du Borno – épicentre des attaques des jihadistes – et avec la forêt de Sambisa – base de la faction de Boko Haram dirigée par Abubakar Shekau.

L’insurrection de Boko Haram, qui dure depuis huit ans, a fait au moins 20.000 morts et 2,6 millions de déplacés dans le nord-est du Nigeria.

Avec AFP

Source : VOAAfrique

VOAAfrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here