Une commission gouvernement-ninjas travaille sur l’accord de paix signé dans le Pool

0
52

Le gouvernement a exhorté les douze acteurs désignés de chaque côté, à travailler pour l’intérêt général.

Il s’agit d’une commission de 24 personnes qui mèneront les discussions pour mettre en œuvre l’accord de cessez-le-feu et de cessation des hostilités conclu le 23 décembre dernier.

Sur les douze représentants du Pasteur Ntumi dans cette commission, il y a Jean Gustave Ntondo -qui avait signé l’accord- Franck Euloge Mpassi, l’un de ses porte-parole ou Ané Philippe Bibi, qui est resté en forêt avec le Pasteur Ntumi depuis le début de la crise du Pool en avril 2016.

Le ministre de l’Intérieur, Raymond Zephyrin Mboulou lui-même, a fait démarrer les travaux de mise en œuvre de l’accord. Il a demandé aux 24 acteurs de travailleurs dans la « sérénité et la confiance » en privilégiant « l’intérêt général ».

Pour le ministre Mboulou, « le temps de la paix » est enfin arrivé pour les populations du Pool, martyrisées depuis bientôt deux ans.

La date de la restitution de ces travaux n’a pas été indiquée.

Ngouela Ngoussou, correspondant à Brazzaville

Source : VOAAfrique

VOAAfrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here