Nouveaux accrochages entre l’armée et des bandes armées en Casamance

0
42

Elle indique également que les nombreuses traces de sang laissées sur le sol par les assaillants donnent à croire que le bilan est plus lourd.

>> Lire aussi :Vingt-deux personnes toujours en garde à vue après la tuerie de Casamance

L’armée affirme que les individus voulaient s’attaquer aux populations entre les localités de Banbadinka et Guidél.

Depuis la tuerie de Bofa Bayotte, l’armée a déployé un important dispositif pour sécuriser la zone et traquer les bandes armées.

>> Lire aussi : Un « homme armé » tué dans un accrochage avec des militaires en Casamance

La gendarmerie nationale a déployé sa section de recherches qui a quitté Dakar en compagnie d’éléments du Groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale (Unité d’élite spécialisé dans le grand banditisme et le terrorisme).

Source : VOAAfrique

VOAAfrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here