Centrafrique : Une partie de football tourne à la violence armée au km 5

0
501

BANGUI,  17 Janvier 2018 (RJDH)— Deux boutiques incendiées au Km5 et les activités paralysées suite à un affrontement armé entre les éléments d’autodéfense de la localité ce jour 17 janvier . Information confirmée au RJDH par des sources locales.

L’affrontement intervient après un match de football opposant les jeunes de la localité au sein desquels jouent deux éléments d’autodéfense de l’aile «Tola» et l’aile «Force». Cet affrontement survient après une période d’accalmie constatée au km5.

Un mécontentement sur l’aire du jeu pendant le match de football en est la cause selon Amadaï «C’est pendant le match de football que deux éléments des camps opposés ont déclenché les hostilités. L’élément du clan Tola s’est emparé de son arme blanche pour blesser l’élément de Force. Informé de la situation, les éléments de Force ont réagi en sautant sur l’agresseur pour lui faire entendre raison. Naturellement les compagnons de ce dernier ne pouvaient pas rester bras croisés et laisser leur camarade aux mains des justiciers. Ce qui généra un affrontement entre les deux forces rivales» a indiqué au RJDH un témoin oculaire.

Les commerces riverains ont subi les dégâts collatéraux de cet incident selon les témoins «ce sont les éléments de Force qui ont incendié les boutiques. Après avoir échoué à l’enlèvement de l’élément du camp Tola pour lui faire la fête et mis au parfum que les boutiques du chef d’auto-défense, sis Rue «Taxi-moto», appartiennent au clan adverse, ils y ont mis le feu » a témoigné un proche de la victime.

Lors de ces affrontements armés, des tirs à l’arme automatique ont été entendus. On a appris de source hospitalière que 6 personnes blessées ont été conduites au siège national de la Croix rouge pour recevoir des soins appropriés.

Cet affrontement se produit au moment où la session de la Cour criminelle de Bangui se poursuit contre des personnes accusées  pour détention illégale d’armes de guerre, coups et blessures volontaires, association des malfaiteurs, vols à mains armées etc…

Source : RDJH

RDJH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here