Nouveaux troubles dans le sud-ouest du Cameroun

0
52

« Des individus armés non identifiés » ont pris pour cible les édifices, les commerces et certains établissements scolaires.

Cela a provoqué un vent de panique, conduisant les parents à venir récupérer leurs enfants à l’école.

Les activistes anglophones depuis l’étranger parlent « d’une opération menée par les « Amba Tigers », non de code d’une milice dans l’Etat imaginaire de « l’Ambazonie », que certains sécessionnistes veulent ériger dans les deux régions anglophones du Cameroun.

Depuis l’arrestation des leaders de la sécession au Nigeria, un mot d’ordre de villes mortes avait été préconisé chaque lundi, mardi et mercredi, par un activiste Mark Bareta, depuis l’exil.

Le mot d’ordre avait été peu suivi la semaine dernière.

Ce lundi, les actes de violence et d’intimidation des populations semblent intensifier l’opération villes mortes.

Emmanuel Jules Ntap, correspondant à Yaoundé

Source : VOAAfrique

VOAAfrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here