Centrafrique : une morgue pour l’exhumation du corps des victimes de la crise politico-militaires

0
78

En Centrafrique, sur la recommandation de la Cour pénale spéciale (CPS), le Centre national hospitalier universitaire de Bangui (CNHUB) va accueillir dans les prochains jours une morgue en réfection censée autoriser l’exhumation du corps des victimes de la crise centrafricaine, a appris Xinhua samedi d’une source hospitalière.

« Les travaux d’enquêtes judiciaires de la Cour pénale spéciale pourraient être concrets qu’à travers l’examen des corps des victimes de la crise centrafricaine après l’ouverture de la morgue du CNHUB, site expressément choisi et actuellement en réhabilitation », a indiqué cette source.

« La morgue est une institution légale dans laquelle des enquêtes judiciaires peuvent être menées, par la recherche des causes des décès des victimes de la crise », a renchéri la source, insistant sur « la nécessité de la préparation des plateaux technique de l’endroit ».

La morgue de Bangui continuera son usage traditionnel, celle consistant à accueillir les autres corps des citoyens centrafricains morts de manière ordinaire.

Pour toute la ville de Bangui, où vivent environ 800.000 habitants, seulement deux centres hospitaliers disposent d’une morgue, le CNHUB et l’hôpital communautaire.

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here