Plus de 200 blessés dans une nouvelle collision ferroviaire en Afrique du Sud

0
32

Les deux convois qui circulaient dans le même sens sur la même voie se sont percutés en début de matinée dans une gare de Germiston (nord), tout près de Johannesburg, a indiqué l’Agence de sécurité ferroviaire (RSR).

226 personnes ont été « légèrement ou modérément » blessées lors du choc, a précisé la RSR.

Selon les premiers éléments de l’enquête, la collusion est due à une « erreur humaine » qui a autorisé le second train à entrer en gare sur la même voie que le précédent.

Jeudi dernier, une collision entre un train et un poids lourd à un passage à niveau a causé 19 morts et plus de 200 blessés dans le centre du pays, selon un dernier bilan rendu public samedi.

Le choc a provoqué le déraillement et l’embrasement de plusieurs voitures du convoi.

La RSR doit présenter mercredi les premiers résultats de ses investigations sur les causes de l’accident.

La police a elle aussi ouvert une enquête qui se concentre sur le chauffeur du poids lourd, accusé par le ministre des Transports Joe Maswanganyi d’avoir « pris des risques ».

Selon la RSR, il n’était pas sous l’empire de l’alcool.

>> Lire aussi : Ouverture d’enquête sur l’accident mortel de train en Afrique du Sud

Après ces deux accidents, le principal parti d’opposition sud-africain, l’Alliance démocratique (DA), a appelé mardi le gouvernement à procéder à une inspection complète du réseau sud-africain, déplorant « le manque d’investissements en matière de sécurité ferroviaire », selon le député Manny De Freitas.

Le ministre des Transports, M. Maswanganyi, lui a répondu que 5,6 milliards de rands (380 millions d’euros) avait été budgétés de 2015 à 2018 pour moderniser la signalisation du réseau, selon lui « négligée pendant des années par le régime de l’apartheid ».

Selon la RSR, les accidents impliquant des trains ont fait 495 morts et 2.079 blessés pendant l’année fiscale 2016-17.

Avec AFP

Source : VOAAfrique

VOAAfrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here