Centrafrique : 50 lampadaires solaires pour illuminer la ville de Bambari

0
76

50 lampadaires solaires commencent à être déployés à quelques localités jugées stratégiques dans la ville de Bambari, au centre de la République centrafricaine, a appris Xinhua lundi auprès d’une source proche du dossier.

Il s’agit des commandes du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), mais initialement pour illuminer le camp de réfugiés soudanais de Pladama-Ouaka, à 11 km au sud-ouest de Bambari, a expliqué la même source.

Elle a précisé que la mairie de Bambari, la brigade de gendarmerie, le commissariat de police, l’entrée et la sortie du long pont reliant les deux rives de la Ouaka ont été choisis pour l’implantation de lampadaires solaires.

L’hôpital préfectoral de Bambari et le centre de santé de la commune de Pladama-Ouaka, construit pour accueillir des villageois jusqu’à 65 km aux alentours, ont également été retenus dans le projet.

L’école normale des instituteurs (ENI) a été intégrée dans le projet, à cause des cours dispensés par ses ressortissants aux enfants de réfugiés soudanais du camp de Pladama-Ouaka.

D’autres localités ont été signalées comme pouvant procurer la sécurité aux femmes qui vendent les nuits et qui sont, de temps en temps, victimes d’attaques ou de viol aux heures tardives.

Originellement, ces lampadaires solaires sont destinés au camp de réfugiés de Pladama-Ouaka. Du fait qu’ils aient été livrés avec beaucoup de retard, à un moment où un grand nombre de réfugiés ont délibérément décidé de retourner dans leur pays d’origine grâce aux avions affrétés par le HCR, le projet a été rétrocédé à la ville de Bambari, que le gouvernement et la mission onusienne en Centrafrique MINUSCA veulent en faire une cité pilote « sans groupes armés ».

F

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here