La MINUSCA condamne la diffusion d’articles l’accusant de fournir des armes aux groupes armés

0
82

Bangui, La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA) a condamné, par un communiqué de presse publié vendredi 5 janvier, la publication par la presse d’affirmations accusant ses casques bleus de ravitailler des groupes armés opérant dans la zone de Paoua (385 km au nord-ouest de Bangui).

 » La MINUSCA affirme sans ambiguïté qu’elle n’a pas et qu’elle n’a jamais fourni des armes, munitions ou tout autre équipement militaire au Général Bahar ou à un groupe qui lui serait affilié », souligne le communiqué, qui relève que  » La diffusion de cette désinformation incendiaire affecte négativement la présence du personnel de la MINUSCA auprès des communautés qu’elle sert ».

La mission onusienne se dit « déçue et profondément inquiète de ce que Le Démocrate et L’Expansion ont relayé des allégations provenant d’un blog privé, sans autre vérification auprès de sources fiables, et sans offrir au préalable à la MINUSCA l’opportunité d’y répondre et de les réfuter, une pratique non conforme à l’éthique journalistique de base ».

Elle En conséquence, elle dit se réserver « le droit de saisir les plus hautes autorités de la communication afin qu’elles prennent les mesures adéquates ».

La MINUSCA réagit ainsi après la publication par les quotidiens Le Démocrate et L’Expansion d’un article repris d’un blog privé et intitulé « Paoua: La MINUSCA prise en flagrant délit de ravitaillement des éléments du général Bahar en armes et minutions».

La diffusion de cet article intervient au moment où des affrontements entre deux groupes armés, naguère alliés, accompagnés d’incendies de maisons et de tueries provoquent d’importants mouvements de populations.

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here