Nomination d’un nouveau chef d’état-major des armées au Niger

0
97

« Le général de corps d’armée Ahmed Mohamed, est nommé chef d’état major général des armées, en remplacement du général d’armée Seyni Garba, admis à faire valoir ses droits à la retraite », souligne un communiqué du conseil des ministres lu à la radio.

>> Lire aussi : Le président Issoufou promet de renforcer son armée face aux jihadistes

Le président Issoufou « a rendu un vibrant hommage » au général Seyni Garba « pour services rendus à la nation » et « a loué la loyauté, la compétence, la discrétion et l’efficacité » du général Garba à la tête des FAN, note le communiqué.

Agé de 63 ans, Seyni Garba avait succédé au général Salou Souleymane, incarcéré depuis fin 2015 pour son implication présumée dans une tentative de coup d’Etat révélée par le président Issoufou.

Promu en novembre général de corps d’armée, Ahmed Mohamed était jusqu’ici l’adjoint au général Garba.

>> Lire aussi : Le Niger élabore une politique de sécurité et lutte anti-terrorisme

Depuis quelques années, le Niger est confronté à des attaques des groupes jihadistes sahéliens mais aussi des islamistes nigérians de Boko Haram.

Autour de cet immense pays, Mali, Libye et Nigeria sont tous confrontés à des groupes armés jihadistes.

Le Niger est membre, avec le Mali, le Burkina Faso, le Tchad et la Mauritanie, de la force antijihadiste G5-Sahel, qui doit à terme compter 5.000 hommes et aura la possibilité de s’affranchir des frontières.

Il fait également partie de la Force régionale formée du Nigeria, du Tchad et du Cameroun qui combat Boko Haram dans le bassin du lac Tchad.

Avec AFP

Source : VOAAfrique

VOAAfrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here