Le Portugal s’apprête à prendre le commandement de la mission EUTM à Bangui

0
65

Le Portugal a dépêché jeudi un contingent d’une quarantaine de militaires à Bangui pour prendre le commandement durant l’année 2018 de la mission de formation de l’Union européenne en République centrafricaine (EUTM RCA), a annoncé le gouvernement.

Ces hommes ont quitté dans la matinée la base aérienne de Montijo, située sur les rives du Tage, non loin de Lisbonne. C’est le général Hermínio Maio qui prendra le commandement de l’EUTM RCA, une mission qui compte quelque 170 militaires d’une douzaine de pays. Il en sera le quatrième commandant, après notamment le Belge Herman Ruys (de janvier à juillet 2017) et l’Espagnol Fernando García Blázquez (depuis juillet 2017).

Lancée en juillet 2016, la mission européenne vise à aider à la restructuration des Forces armées centrafricaines (FACa) en dispensant des conseils stratégiques au ministère de la Défense et à l’état-major général à Bangui, ainsi que des cours aux officiers et sous-officiers centrafricains. La Centrafrique (4,5 millions d’habitants) peine à se relever d’une guerre civile déclenchée par le renversement en mars 2013 de l’ex-président François Bozizé par les rebelles Séléka, réclamant plus de justice sociale pour les 20% de musulmans.

Leur prise de pouvoir a entraîné une contre-offensive des milices anti-Balaka majoritairement chrétiennes. Les affrontements ont fait des milliers de morts, quelque 800.000 déplacés internes ou réfugiés dans les pays voisins, avec un Etat, une administration, des forces armées et une économie en ruine. Le gouvernement du président Faustin-Archange Touadéra ne contrôle qu’une petite partie du territoire national, tandis que les groupes armés s’affrontent dans les provinces pour le contrôle des diamants, de l’or et du bétail dans ce pays qui est l’un des plus pauvres au monde.

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here