Le personnel d’AZUR-Centrafrique en grève

0
78

Le personnel de la société de téléphonie mobile AZUR Centrafrique observe un mouvement de grève depuis mardi 27 décembre pour des revendications salariales.

Des cris et danses au rythme d’un concert ininterrompu de tam-tams, de sifflets et de casseroles, telle est l’ambiance devant les locaux de la Direction Générale d’AZUR-Centrafrique ce mardi 27 décembre 2017.

Sur les murs d’enceinte, on peut lire : « personnel d’AZUR en grève, encore en grève et toujours en Greve, Morel Chaou l’homme au-dessus de la loi en Centrafrique. Morel chaou tyran et bourreau des centrafricains d’AZUR… Morel Chaou insécurité sociale… »

Le personnel en grève réclame le payement de six (6) mois d’arriérés de salaires, soit une somme de 270 millions de Fcfa, selon une source digne de foi.

A ces 6 mois d’arriérés de salaires, viennent se greffer les 13èmes mois 2016 et 2017 restés impayés,la non souscription d’une police d’assurance pour le personnel, le non versement des cotisations sociales à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

Le personnel dit être à bout de souffle par ce qu’il appelle l’indolence du Directeur Général, Morel Chaou, car, ajoute-t-il, à cause de ce dernier, il a connu le paroxysme de la misère.

C’est la deuxième fois en deux mois que le personnel d’Azur se met en grève pour des revendications salariales. La dernière fois remonte au mois de novembre où le personnel réclamait 4 mois de retard de salaire.

Selon les grévistes, le débrayage entamé mardi devrait durer 3 jours et, si rien n’était fait, devrait déboucher sur mouvement de grève « sauvage ».

Les responsables d’Azur Centrafrique n’étaient pas accessible, mardi, pour donner leur version des faits.

Quatre opérateurs de téléphonie mobile sont établis en République Centrafricaine, ce qui est jugé excessif par les observateurs.

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here