Le Sénégal a recouvré plus de 234 millions d’euros de biens illicites de ces 5 dernières années

0
39

Les actions menées pour que « la nation puisse recouvrer ses biens spoliés et lutter contre la corruption, le détournement des deniers publics et l’enrichissement illicite » ont « permis de recouvrer un montant de « 152.984.119.934 francs CFA », indique le gouvernement dans un communiqué.

Cette somme a été au fur et à mesure reversée dans le budget de l’Etat en 2013, 2014 et 2015, selon le communiqué qui ne précise pas des personnes, des sociétés ou des institutions concernées par ce recouvrement. Le président Sall a été élu en 2012 pour un mandat de sept ans.

Le montant acquis par l’Etat dans la lutte contre l’enrichissement illicite « est évolutif sous réserve du recouvrement de certains biens dont l’évaluation est en cours », ajoute le communiqué.

Le président Sall qui considère cette campagne comme une « haute priorité et une composante essentielle de sa politique de bonne gouvernance et de transparence dans la gestion des affaires publiques » compte « mener jusqu’à leur terme toutes les actions initiées » par la justice, rappelle le communiqué.

De nombreux ex-responsables ont été condamnés dans le cadre de cette lutte contre l’enrichissement illicite dont le fils et ancien ministre du président sénégalais Abdoulaye Wade (2000-2012). Karim Wade a été condamné en mars 2015 à six ans de prison ferme et à plus de 210 millions d’euros d’amende pour « enrichissement illicite », ce qu’il a toujours nié. Le verdict a été confirmé en appel en août 2015.

Les opposants au président Sall critiquent la lutte contre l’enrichissement illicite qui est, selon eux, une campagne ciblée pour éliminer des adversaires politiques.

Avec AFP

Source : VOAAfrique

VOAAfrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here