Centrafrique : une semaine d’actualités à Bangassou.

0
108

Accident d’hélicoptère de la Minusca :

Dans le cadre de la sécurisation de la ville de Bangassou promis par le Sécrétaire Général de l’ONU le mois passé lors de sa visite dans la ville, plusieurs dizaines des soldats de Force spéciale de l’armée portugaise ont été déployés dans le centre Bangassou la semaine dernière.

Selon une source sécuritaire proche de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies en Centrafrique (MINUSCA) à Bangassou, lors de l’arrivée des soldats portugais dans la région, un hélicoptère de combat avait été déployé aussi dans le secteur afin de sécuriser le mouvement de ces troupes portugaises. Seulement, l’hélicoptère en question, contre toute attente, déclenche un appel d’urgence juste à la fin de sa rotation et il a pu atterrir en toute urgence sur une route en fracas.

D’après le bilan provisoire, aucun membre de l’équipage ne s’est blessé grâce à l’expérience et la technicité du pilote.

Tirs d’armes musclés des Anti-Balaka:

Par ailleurs, les anti-Balaka de Bangassou, informés du déploiement des soldats portugais dans la ville, ont tiré des coups de feu avec leurs armes toute la nuit de la veille de l’arrivée de ces Portugais. Des centaines des personnes ont pris la fuite par peur de leur vie.

Sensibilisation pour la paix à Gambo :

Tandis qu’à Gambo à environ 75 kilomètres de Bangassou, une équipe de sensibilisation pour la paix dans la région composée entre autres, des gendarmes et policiers centrafricains, des soldats de la minusca, aurait quitté Bangassou pour rejoindre la commune afin de discuter avec les autorités locales et les miliciens Anti-Balaka sur la nécessité de la paix dans le pays.

La Minusca quant à elle, prévoit de réhabiliter l’axe Gambo-Bangassou et d’autres bâtiments administratifs à Gambo après la cessation des hostilités dans le secteur.

Promesse du Président Touadera :

Du côté du Gouvernement de Bangui, le Président Touadéra et son ministre de l’intérieur ont plusieurs fois promis de déployer des Forces de Sécurité intérieure supplémentaires à Bangassou, mais cela est toujours resté à l’étape de la promesse.

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here