Centrafrique : un chef de groupe armé tué dans l’extrême-ouest du pays

0
563

Un chef d’un prétendu groupe d’autodéfense anti-balaka a été tué lundi matin par une patrouille des forces de securité dans la ville centrafricaine de Béléko (Extrême-Ouest), près de la frontière avec le Cameroun, a appris Xinhua d’une source locale.

Au cours de leur patrouille ce lundi matin de Noël, les forces de défense intérieure, de gendarmes et de policiers réunis, étaient sur le point de désarmer un groupe d’autodéfense de la localité, lorsque leur chef, Elvis Grakangba, a été le premier à ouvrir le feu, a précisé la source.

En réponse, les forces de sécurité ont réagi, tuant ce chef et appréhendant quatre de ses éléments. Des kalachnikovs, des cordes et couteaux servant à la torture de victimes ont été récupérés.

Après cet incident ayant momentanément perturbé la joie de Noël, le calme est revenu dans la localité, selon les forces de sécurité qui contrôlent actuellement la ville.

F

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here