Centrafrique : Dans la fièvre de Noël, Bangui.

0
87

A quelques jours de la célébration, ce 25 décembre, de la fête de Noël, les villes centrafricaines et Bangui en particulier, vibrent au rythme de l’Arbre de noël. Des enfants démunis, orphelins et enfants vulnérables reçoivent déjà des mains de certaines personnalités et personnes de bonne foi leurs jouets. A l’école maternelle Vie&Espoir dans le 5ème arrondissement de Bangui, l’honorable Annette Lamine a distribué des jouets, alors qu’au camp militaire de Bataillon de soutien et de services (BSS), la Ministre de la défense nationale, Marie Noëlle Koyara a volé au chevet des orphelins et enfants des militaires, ce samedi 23 décembre avec l’appui de l’EUTM.

Il y a deux milles ans en arrière, un enfant appelé Jésus-Christ était né dans une crèche, et que les Rois-Mages venus de partout lui ont apporté des cadeaux. C’est ce symbole qui est pérennisé à travers la fête de noël. Depuis les marchés improvisés dans les lieux publics à Bangui, les supermarchés… les jouets pullulent et de toute sorte. Quand bien même les parents se plaignent de la cherté des prix, ils n’hésitent pas à se bousculer pour se procurer ces jouets pour leurs enfants.

Cependant, les enfants centrafricains célèbrent cette festivité en son édition 2017 dans un contexte particulier de post-crise. « Dans tous les pays du monde et plus particulièrement ceux qui connaissent des périodes de crise ou de guerre comme se fut le cas de votre pays, il y a quatre ans, la période de Noël et une période essentielle. Quelle que soit votre religion ou votre croyance, il s’agit d’une période de trêve, une période de paix et d’unité », a lancé Général Blazquez, Commandant en chef de la force européenne, EUTM qui a fourni les jouets pour les enfants des militaires.

A l’école Vie&Espoir où l’honorable Annette Lamine a distribué des jouets aux enfants, danses, poèmes, et jeux ont marqué la fête qui s’est tenue dans la cour de ladite école. Chacun des enfants a reçu un cadeau des mains de la ‘’Mère’’ Noël, Annette Lamine et ses invités que sont entre autres, le ministre de l’enseignement primaire, secondaire, technique et de l’alphabétisation Moukadas Noure.

« Noël est la célébration de la naissance de Jésus-Christ et elle est surtout célébrée pour les enfants et par les enfants », a rappelé l’honorable qui ajoute « Je suis là parmi vous, mes enfants, en tant que Députée de 5ème certes, mais je suis là d’abord et surtout parce que je suis maman et en tant que Mère je pense aux enfants plus spécialement en cette période de Noël ».

Et de poursuivre, « nous savons que tous les enfants n’ont pas la chance d’avoir un cadeau, il y a aujourd’hui dans le monde entier, notamment en Afrique et plus particulièrement en Centrafrique, et même ici à Bangui, des enfants qui n’auront ni cadeaux, ni de quoi manger en ce jour de Noël. Je pense à eux et je suis triste. Ne les oublions pas ».

Quant à la Ministre Marie Noëlle Koyara, elle s’est réjouie de ce que « le sourire retrouvé par ces enfants, grâce à ce geste, est aussi le sourire de la nation centrafricaine qui est en marche vers son vivre ensemble », et d’ajouter qu’ « par cette prestation, nous pouvons ressentir la joie dans notre cœur, à travers les différents messages que les enfants nous ont faits passer ici et cela démontre bien l’importance de cette journée de Noël. Noël, fête de famille, noël fête des enfants, plein de bonheur et de joie. Il s’agit de donner du sourire à ces enfants qui, pour certains, ont perdu leur parents ».

Notons que dans certaines parties du pays, à Ippy par exemple, les enfants sont privés de célébrer cette fête du fait de conflits entretenus par les groupes armés.

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here