Centrafrique : Bangui interdit les jouets « violents »

0
38

En République centrafricaine, un pays ravagé depuis 2013 par une guerre civile qui a fait des milliers de morts, le maire de la capitale Bangui a pris la décision d’interdire la vente de jouets « violents » sur les marchés de la ville.

Devant les étals d’un vendeur de jouets sur un marché de Bangui, les policiers veillent. Leur mission en cette période de Noël : vérifier la conformité des jouets proposés. Une petite moto qui clignote, une peluche ou un clown et son tambour: pas de problème !
Mais s’il s’agit d’un soldat ou d’une arme en plastique ou encore de pétards, là, le policier sévit.

Car dans ce pays troublé par une instabilité chronique, où depuis 2013 plusieurs milliers de personnes ont été tuées dans des conflits inter religieux, les autorités veulent protéger les plus jeunes. En interdisant les jouets violents, elles souhaitent faire en sorte que la culture de la guerre de s’immice pas dans les esprits des enfants.

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here