Les rues de Bangui encombrées par des jouets à quelques heures du réveillon de Noël

0
97

Bangui – Le compte à rebours avant les fêtes de fin d’année a commencé à Bangui, capitale de la République Centrafricaine, où le marché de Noël déborde les magasins pour se prolonger sur les trottoirs, voire les chaussées du centre-ville, au grand dam des usagers des rues, a constaté l’ACAP, samedi 23 décembre 2017.

Les rues du centre-ville de Bangui, voire les trottoirs sont envahis de jouets et de guirlandes étalés à même le sol.
Aux vendeurs à l’étalage se sont ajoutés les vendeurs ambulants qui tentent de décrocher leur part du marché de Noël que les pouvoirs publics ont eu l’idée malicieuse de stimuler par un versement anticipé des salaires de décembre dès le 21 du mois.

immédiatement, ce changement, lié à la Noël, a rendu difficile la circulation, car à la moindre imprudence, l’on peut marcher sur des marchandises qui jonchent le sol.

Hermann, citoyen lambda, se plaint de cet embouteillage : « je suis exaspéré par ce brouhaha à l’approche des fêtes de fin d’année » car au bruit des jeunes marchands, il faut ajouter les bruits des « Vuvuzela » et autres jouets émettant des sons.

Pour se frayer un chemin, les piétons sont obligés de se faufiler parmi les automobiles, les motos et les taxis-moto.

Joël, vendeur de jouets, se dit conscient de la saturation du marché : « Nous étalons les marchandises juste en prélude à la Noël, cela encombre certes les chaussées, mais aussitôt la fête finie, aussitôt nous déguerpirons », a-t-il prévenu.

Visiblement, la municipalité a été débordée, elle qui avait décidé de faire déguerpir de jeunes commerçants vendant leurs marchandises le long de l’Avenue de l’indépendance, faisant obstacle à la circulation devant des administrations et des ambassades.

Mais attention aux pickpockets. Des clients imprudents en ont fait les frais, se laissant dérober des biens.

Félicien Nzapayéké Mamadou

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here